Tag Archives: course à pied

{ Parlons sport } We own the night 2014 – 10km

wotn

 

Un billet un peu spécial aujourd’hui puisqu’hier j’ai couru mes premiers 10km! Et j’ai envie de vous le raconter…

Je participais avec deux copines et la Maman de l’une d’entre elles à la course We own the night organisée par Nike à Paris.

J’ai le virus de la course depuis quelques années (avec des breaks de temps en temps, des baisses de motivation, et des semaines complètement à fond où je vais courir tous les 2 jours. Allez comprendre). Transmis par mon Papa, un peu, qui m’emmenait souvent courir le week-end. (D’ailleurs eh, va falloir qu’on y retourne!)

Je ressentais le besoin d’avoir un objectif pour m’entrainer rigoureusement et dépasser un peu mes limites, que je pensais quasi-insurmontables. Quand je me suis inscrite en mars, j’avais jamais poussé jusqu’à plus de 6km sur route (et 8km sur tapis de course, mais c’était bien plus facile entrainée par la vitesse). Un sacré challenge pour moi: je me remettais tout juste d’une belle entorse à la cheville et des mois chargés en termes de boulot étaient prévus d’ici le jour de la course.
Je me suis entraînée assez rigoureusement pendant une semaine ou deux, avant que ma cheville ne me fasse de nouveau souffrir et que je me force, bien à contre coeur, à me reposer un peu avant de vouloir faire un chrono dont je ne m’étais jamais approchée.

IMG_1554

Et puis quelques entrainements, de plus en plus longs et de moins en moins difficiles m’ont donné confiance avant le jour J. Seule inquiétude: je n’avais jamais fait 10km (seulement 9km, et difficilement) et jamais plus de 7 sans devoir m’arrêter quelques minutes pour marcher.
Pas d’objectif de chrono pour cette première course donc, une seule volonté: la finir, et sans s’arrêter!

Le réveil a piqué les yeux (et ma grasse mat? On peut pas se faire un brunch, plutôt?) mais je suis partie ultra motivée. On a eu droit à un petit échauffement en musique (léger, à voir comment on était serré sur la ligne de départ) et c’est parti!

IMG_1537  IMG_1543

 

La borne 1km est arrivée très vite. Je regarde ma montre: 5’57”. Je suis partie un peu plus vite que d’habitude, entrainée par le flux de coureuses, mais je me sens bien.
Nous courons toutes les quatre de front jusqu’au 5ème kilomètre environ. Tout va bien. Je suis fraiche (presque) comme la rosée du matin mais le soleil tape un peu. Des animations nous motivent régulièrement, c’est plutôt rigolo de se recevoir quelques confettis et d’avoir un peu de musique pour garder le rythme.

5ème km: ravitoooo! Sous un soleil de plomb, on est toutes un peu déshydratées. Le verre d’eau (bien que pas évident à trouver, je dois être en plein milieu du peloton) est salvateur.
C’est aussi l’arrivée dans la zone d’encouragements. On croise le Papa d’une de mes copines qui prend des photos (ça promet, dégoulinante de l’eau que je venais de verser sur ma tête…). Ca applaudit de partout, ça motive, c’est le moment de rouler des mécaniques… Je suis pas encore cramée.

7ème km: Ca devient difficile, je le sens dans les jambes. On est deux à ralentir, ça fait du bien de souffler un peu. Je résiste pour ne pas marcher. Des enceintes nous balancent du gros son dans les oreilles et mon cerveau me dit que si j’ai l’énergie pour crier “yeaaaah”, j’ai l’énergie pour continuer à courir.

8ème km: Euh, les gars? C’est quoi cette montée de la mort? Mes mollets commencent à bien tirer, mais je continue à courir. Après tout, si ça monte, c’est qu’on va redescendre… non?

9ème km: Il est long celui-là. Ca fait presque une heure qu’on court. Elle est où la borne “9km”? Ils nous ont fait une blague, y’a pas de borne? Le mental reprend le dessus, on va pas s’arrêter maintenant. On se motive et on encourage les voisines qui trainent un peu la patte.
Et puis juste avant la borne, le tunnel ambiance boîte de nuit pour courir un peu au frais et reprendre du nerf pour la dernière ligne droite.

10ème km: Je vois l’arche, on nous distribue des ballons. J’ai l’impression de ressembler à ça.

Je suis hyper contente!

 

Je sors mon portable de mon brassard pour prendre l’arrivée en photo. On y est, on l’a fait.

1h07. Allure moyenne 6’42”/km.
On est rouge tomate, mais fières de nous.


IMG_1550

Bilan de ma première course: je me suis éclatée, l’ambiance était super sympa, et je me suis complètement dépassée.
Prochain objectif? Aller décrasser, entre deux orages. Et puis courir, encore plus de kilomètres.
Un semi en 2015, chiche?

wotn2

Le mur de l’arrivée