Category Archives: Gâteaux cakes et brioches

Gâteau renversé au citron caramélisé

Ces dernières semaines furent riches en préparation d’examens et dossiers de dernière minute. On fera donc ici l’impasse sur les plats préparés et industriels dégustés pendant ces périodes de manque de temps. Mais entre deux révisions je fais rarement l’impasse sur une ou deux recettes concoctées pour se donner du courage. Entre autres, des scones au pralines roses en forme de bonhomme, facon Mister Scone et retour en enfance, ainsi qu’un gâteau renversé au citron caramélisé.

mr scone pralines editedgateau renversé citron edited

On ne présente plus la tarte tatin. Le gâteau tatin par contre, façon erreur de pilotage avec le moelleux en option, on le rencontre moins souvent.
J’ai craqué pour cette recette dans le dernier Elle à Table, déclinable avec à peu près tous les fruits que vous aimez retrouver dans vos desserts.
C’est assez sucré, mais cela contrebalance justement très bien l’acidité du citron. A essayer également à l’orange, pourquoi pas; et si on rajoutait des pépites de chocolat?
Les gâteaux au citron c’est vu et revu je vous l’accorde, moelleux ou fondant, au pavot ou au chocolat, on ne les présente plus. Mais celui-ci est non seulement fondant à coeur, mais aussi croquant sur le dessus grâce à la couche de caramel bien refroidie. Je vous conseille d’ailleurs de bien graisser le moule, même si vous avez un anti-adhésif, et de démouler le gâteau directement après la sortie du four pour ne pas laisser le sucre durcir. Sinon, vous pouvez faire vos adieux aux jolis citrons.
Sur le mien, c’est assez drôle, ils se sont enfoncés dans la pâte. Du coup c’est une jolie surprise lorsque l’on tombe sur un morceau de citron dans la couche supérieure du fondant.
Et puis, ce gâteau crousti-fondant m’a fait dénicher mon point faible en cuisine: le caramel. Avec ma mère, c’est toujours notre bête noire dans une recette; mais on ne recule devant rien et après cuisson il était tout à fait exquis notre caramel! Même si je ne vous montrerai pas comment il était avant cuisson. C’est ça, les petits secrets de la cuisine. Il n’y a que les cuisinières pour se rendre compte des petits ratages rattrapés une fois le gâteau passé au four…

Gâteau renversé au citron caramélisé

Ingrédients:
Pour la base de moelleux
:
– 3 oeufs
– 150g de sucre en poudre
– 150g de farine
– 200g de beurre
– 2 cc d’arôme vanille liquide

Pour le caramel:
– 150g de sucre
– 4 CS d’eau
– quelques gouttes de jus de citron

Pour les citrons:
– 2 citrons bio
– 2 CS de sucre en poudre

Préchauffer le four à 180°C.
Laver les citrons et les couper en fines rondelles avec un couteau tranchant. Les placer dans une poêle avec un fond d’eau et le sucre en poudre. Laisser confire une dizaine de minutes, les tranches doivent sortir molles. Réserver.

Préparer le caramel: dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l’eau et laisser bouillir environ 6 minutes. Ajouter le jus de citron hors du feu, et verser dans le fond d’un moule à manquer beurré.

Préparer l’appareil à gâteau: Faire fondre le beurre. Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine, la farine, le beurre fondu. Bien mélanger pour obtenir un mélange lisse.

Répartir les tranches de citron sur le caramel, dans les chevaucher, pour réaliser une couche de citron. Verser l’appareil à gâteau par dessus en enfourner pour 20 minutes.
Démouler sur une assiette dès la sortie du four et laisser refroidir avant de déguster.

Le clafouti aux pommes de Mamie

marion clafoutis

Il y a des recettes comme ça qui ont un goût de je-ne-sais-quoi, un bon goût de souvenir et une saveur incomparable de nostalgie. Le clafouti de Mamie, ce n’est pas n’importe quel clafouti. Je vous avais probablement déjà parlé de notre bible familiale, à savoir le livre de cuisine de Françoise Bernard. Même si la recette est identique, je ne peux l’associer à cette chère Françoise. Et pour cause. A chaque visite chez mes grands-parents, alors que les chant des cigales commençaient déjà à nous envahir tellement le cerveau qu’on finit pas ne plus les entendre du tout, nous rentrions dans la maison par la cuisine. Point de vaisselle accumulée ni de désordre sur le plan de travail, mais une assiette cachée sous un torchon à carreaux, toujours. Au fil des années, nul besoin de soulever le torchon pour deviner que le fameux clafouti aux pommes trône religieusement en dessous. Coïncidence ou appel de la gourmandise, c’est souvent que nous arrivions pour l’heure du goûter et nous pouvions donc en déguster une part à peine les valises posées.

clafouti editedclafouti2 edited

Le clafouti aux pommes fait alors remonter bien plus de souvenirs qu’il n’est possible d’inscrire sur un seul billet. Il y eut les trajets en avion à partir de mes 4 ans, premières vacances sans Papa-Maman mais avec Papi-Mamie, avec les coloriages de la compagnie AOM et la boîte de Pim’s à l’orange pour s’occuper. Puis je me souviens des dix heures de voiture pour faire le même trajet, avec mes parents cette fois; nous partions tôt le matin pour arriver à l’heure du clafouti.

Le clafouti a même traversé des histoires d’amour et d’amitié, dans lequelles les petits chanceux que j’emmenais dans mes bagages avaient eux aussi droit à leur petite part à l’arrivée, comme un symbole qui ne s’éteint jamais, et qui n’hésite surtout pas à se transmettre.
Je ne me souviens pas avoir dégusté un autre clafouti que celui de Mamie depuis des années; mis à part des clafoutis salés. Je crois bien que je n’ose pas faire rivaliser le sien avec d’autres, persuadée d’être déçue. C’est donc la recette de Mamie (ou de Françoise Bernard, puisqu’il faut rendre à César ce qui est à César) que j’ai confectionnée aujourd’hui, sans rien changer. Et pourtant Dieu sait à quel point j’aime jouer avec les recettes; mais pas celle-ci, celle que je réalise avec elle depuis ma plus tendre enfance… photo à l’appui 😉

clafouti3 editedclafouti8 edited

Le clafouti aux pommes de Mamie

Ingrédients pour 6 gourmands nostalgiques:
– 3 pommes reinettes
– 60g de farine de blé
– 125g de sucre en poudre
– 3 oeufs
– 2 verres de lait demi-écrémé
– une pincée de sel
– une noix de beurre pour le moule

Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger la farine, le sucre et le sel. Incorporer peu à peu les oeufs entiers et le lait. Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse et liquide.
Peler les pommes et les détailler en quartiers.
Graisser un moule à manqué avec une noix de beurre, disposer les quartiers de pomme en étoile dans le fond du moule, en les chevauchant légèrement.
Verser la pâte par dessus. Enfourner pour 20-25 minutes, jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche.

Cake marbré au curcuma et à l’orange

Il n’y a rien de tel pour affronter cet énième épisode neigeux que de stationner devant le four. Alors autant qu’il y ai quelque chose à l’intérieur…
Si vous avez vous aussi les placards qui débordent de paquets entamés pour la pâtisserie et de bocaux d’épices en tout genre, il est probable que vous n’ayez pas à ressortir pour faire ce cake qui donnera une jolie couleur au goûter.
Ce cake est une recette de Valérie Cupillard, pioché dans son petit dernier Bio, bon, gourmand. Il vous plaira à coup sûr si vous avez les mêmes goûts que moi en matière de cuisine.
Aujourd’hui fut un jour placé sous le signe de la cuisine. Pour le déjeuner, j’ai tranché quelques tomates pour en faire une salade, additionnées d’olives. J’ai voulu l’accompagner d’une socca, que j’ai… ratée ! Enfin pas tant que ça ; ma pâte était trop épaisse, j’ai donc transformé la fine socca d’origine en galettes de pois chiches cuites à la poêle. C’était tout aussi bon, et si je ratais encore ma recette la prochaine fois ? 😉

cake curcuma orange5 editedcake curcuma orange3 edited

Cake marbré au curcuma et à l’orange

Ingrédients :
– 80g de margarine végétale
– 60g de sucre de canne blond
– 30g de rapadura
– 60g de poudre d’amandes
– 3 œufs
– 120g de farine de blé
– 1 cc de levure chimique
– 1 cc de curcuma moulu
– les zestes d’une orange bio

Préchauffer le four à 210°C.
Ramollir la margarine et la mélanger énergiquement avec les deux sucres. Incorporer la poudre d’amandes puis les œufs un par un. Ajouter la farine et la levure.
Séparer la pâte en deux de façon égale. Incorporer le curcuma dans la première moitié, et les zestes d’oranges dans la seconde.
Verser les deux pâtes en alternance dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé, sans les mélanger.
Enfourner pour 10 minutes, baisser la température du four à 180°C et poursuivre la cuisson 15 minutes supplémentaires.