Category Archives: Verrines mousses etc…

Panna cotta au pain d’épices et sa compotée de clémentines

La galette des rois a beau être la tradition ces jours-ci, c’est sans aucune honte que j’éviterai certainement cette pâtisserie cette année. A la maison, on avait peu envie d’un dessert lourd mais plutôt de quelque chose de léger et plus original.
J’achève tout juste ma semaine de partiels qui m’a éloignée de ma cuisine le temps des dernières révisions. Je peux désormais reprendre le fil de ma liste de recettes à tester et à imaginer qui s’allonge de jour en jour.
J’avais flashé sur la panna cotta au pain d’épices de Virginie, parue dans le dernier numéro de Plaisirs Bio & Gourmands de 2009. J’ai conservé ses proportions mais en l’adaptant avec les ingrédients que je préfère, et en rehaussant la crème d’une compotée de clémentines. Le pain d’épices mixé avec le lait de soja donne une texture inhabituelle, crémeuse. On croirait tremper sa cuillère dans du velours…
C’est de saison, et c’est un dessert très agréable pour entamer 2010 et affronter les journées enneigées.

Panna cotta au pain d’épices et sa compotée de clémentines

Ingrédients pour 5 verrines :
– 50cl de lait de soja
– 8 tranches de pain d’épices
– ½ CS de Maïzena
– ½ cc d’agar-agar
– 1 CS de sirop d’agave
– 1 CS de rapadura
– 3 clémentines
– 150g de sucre en poudre

Préparer la compotée : peler les clémentines, enlever les parties blanches le plus possible puis couper chaque quartier en deux. Verser dans une sauteuse avec le sucre en poudre et laisser compoter 15 à 20 minutes en mélangeant régulièrement. Retirer le surplus de liquide puis laisser refroidir.
Préparer la crème : Verser le lait de soja dans un saladier et y mettre les tranches de pain d’épices grossièrement détaillées en morceaux. Laisser ramollir quelques minutes puis passer au mixeur plongeant. Passer le mélange à la passoire pour éliminer les derniers morceaux de pain d’épices et obtenir un mélange lisse. Incorporer la Maïzena, le rapadura, le sirop d’agave et l’agar-agar. Verser dans une casserole et porter à ébullition pendant une minute sans cesser de remuer.
Répartir dans les verrines et réserver au réfrigérateur.
Une fois les crèmes figées, répartir la compotée de clémentines sur le dessus. Servir frais.

Compote de pommes automnale

Ce n’est pas une préparation gargantuesque ou compliquée que je vous proposerai ce week-end, la faute aux journées trop courtes, en espérant que le temps manque un peu moins ces prochaines semaines ! Les pommes flétries du fond du frigo ont fait de l’œil à ma poêle ce matin, alors une compote semblait être un bon compromis pour ne pas les laisser perdre. Je vous avais d’ailleurs déjà parlé du côté fortement sympatique des compotes dans ma cuisine…. Je ne crois pas qu’une recette détaillée s’impose. Trois pommes, de la cannelle et du gingembre moulu, des raisins secs, et une bonne dose de réconfort dans un coin du canapé, tout simplement. Il n’en faut pas plus, ou peut-être un soupçon de sucre pour les plus gourmands.
Je vous souhaite une agréable semaine, et vous donne rendez-vous bientôt pour quelque chose de plus consistant, c’est promis !

Panna cotta aux poires, cannelle et amandes

Avec l’automne reviennent les desserts aux effluves épicées, desserts qu’on appréciera jusqu’à la fin de l’hiver. Avec mes poires, je voulais à l’origine réaliser un dessert parfumé à la badiane, mais je n’avais que de la cannelle sous la main. Elle a parfaitement fait l’affaire, mais si vous avez dans vos placards une ou deux étoiles de badiane, revisitez ces panna cottas et vous y reviendrez…
Les panna cottas sont des desserts que j’aime beaucoup réaliser en début d’après-midi, en prévision du dîner. A chaque saison ses fruits et saveurs favorites, à chaque période de l’année ses associations gourmandes. Je vous invite donc à jeter un œil à mes panna cottas à l’amande, aux pistaches et aux figues, ou à celles au kiwi et à la fève tonka.
Et vous, quelle est votre association de saveurs favorite pour cet automne ?

Panna cotta aux poires, cannelle et amandes

Ingrédients pour 4 verrines:
Pour la crème:
– 250 mL de lait de soja
– 250 mL de crème fleurette
– 50g de rapadura
– 1 cc rase d’agar-agar (2g)
– un bâton de cannelle

Pour la compotée de poires:
– 2 poires
– 1 CS de rapadura
– une poignée d’amandes émondées
– 1 cc de cannelle en poudre

Préparer la crème : dans une casserole, mélanger le lait, la crème, le rapadura et l’agar-agar, ajouter le bâton de cannelle puis porter à ébullition. Laisser frémir 2 minutes tout en mélangeant. Retirer le bâton de cannelle puis verser la préparation encore liquide dans les verrines. Réserver au frais au moins deux heures.
Préparer la compotée de poires : peler les poires, les couper en morceaux et les mélanger avec le rapadura et la cannelle dans une poêle. Laisser compoter une dizaine de minutes sur feu doux. Réserver au frais.
Hacher grossièrement les amandes, les torréfier quelques minutes dans une poêle sèche. Réserver.
Servir les panna cottas fraiches, avec un peu de compotée de poires sur le dessus, les amandes grillées et une pincée de cannelle.

Bonne semaine gourmande!