Risotto de coquillettes aux noisettes

C’est fou ce que certains plats peuvent nous rappeler notre enfance. Moi, par exemple, c’est les coquillettes au beurre et le clafoutis. Tout ce qui est comfort food est souvent très régressif, et c’est peut-être aussi pour ça que ça nous réconforte quand on a besoin de douceur.
Le risotto est un de ces plats réconfort que j’aime beaucoup me préparer. Il semble compliqué pour certains, mais je vous assure qu’il n’en est rien. C’est un peu long, il faut surveiller sa casserole régulièrement, mais c’est sincèrement à la portée de tout le monde. C’est aussi le genre de plats “fourre-tout” qui accueille volontiers les restes de légumes dont on ne sait que faire. Ce qui ne gâche rien…

Quand on se balade sur les blogs et dans les livres de recettes, on se rend compte que le riz n’a plus le monopole du risotto. Toutes sortes de céréales peuvent être cuites de cette façon, à l’aide d’un bouillon versé louche par louche jusqu’à absorption pour obtenir un plat bien crémeux et consistant. N’en déplaise aux puristes…

J’ai voulu m’y essayer avec ces fameuses coquillettes, un peu de crème et des noisettes hachées. Ca donne un plat tout simple, à déguster au chaud sous un plaid pour une longue soirée d’automne.

IMG_7321

Risotto de coquillettes aux noisettes

Ingrédients pour 2 à 3 personnes:
  1. 1 échalote
  2. 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  3. 1 cuillère à café de muscade moulue
  4. 250g de coquillettes complètes
  5. 1 litre de bouillon de légumes
  6. une poignée de noisettes
  7. 50mL de crème d’avoine
  8. 1 cuillère à soupe de shoyu (ou de sauce soja salée)

Eplucher et émincer l’échalote. Verser dans une grande casserole avec l’huile d’olive et la muscade et laisser fondre environ 5 minutes sur feu moyen.

Verser les coquillettes et les laisser s’imprégner quelques minutes en remuant. Ajouter le bouillon louche par louche, en le laissant s’absorber entre chaque comme on le ferait avec un risotto classique. Surveiller et mélanger régulièrement.

IMG_7315

 

Pendant que le risotto cuit, détailler les noisettes en petits morceaux.

Une fois que les coquillettes sont bien tendres, retirer du feu et ajouter la crème d’avoine et le shoyu, mélanger puis verser les noisettes. Mélanger à nouveau et servir bien chaud.

IMG_7345

2 commentaires

  1. Evannahastings

    Je fais quasiment toujours cuire mes pâtes ou mes céréales de cette façon. Non seulement c’est super bon mais en plus, ça évite de gâcher l’eau de cuisson donc c’est encore mieux 😀 En tout cas, ton plat donne envie ! Pour ma part, j’adore faire des coquillettes avec des champignons et des petits pois =)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *