Socca Cuisine à l’heure brésilienne #1: Bolinhos de queijo

Bom dia! Tudo bom ?

C’est à peu près tout ce que je suis capable de dire en portugais, et ce n’est pas faute d’avoir essayé! Mon amoureux est brésilien, et ça fait un bon moment déjà qu’il essaye de m’initier à la langue, la musique, mais aussi la cuisine de son pays d’origine. Mais ce qui a le plus fonctionné chez moi, c’est leurs bons petits plats (et en me connaissant bien, ce n’était pas trop difficile de le deviner).

J’ai donc décidé de consacrer deux posts à la cuisine brésilienne. Je suis loin d’être une experte, mais après avoir goûté  à plusieurs spécialités différentes dans des restaurants, toutes également validées par le palais de mon brésilien préféré, je me suis dis que je pourrais peut-être tenter. J’avais dans l’idée de vous concocter un menu complet, mais je n’ai pas trouvé de dessert qui me fasse vraiment envie. Plutôt que de vous proposer une recette qui ne me plait qu’à moitié, je vous propose une entrée/apéritif et un plat. Si vous avez envie de finir sur une note sucrée, voici le site sur lequel j’étais tombée en faisant mes petites recherches et qui propose le plus de recettes différentes.

Si vous n’êtes jamais rentrés dans un restaurant brésilien, ou si vous n’avez jamais eu la chance de visiter le pays, vous ne connaissez probablement pas les bolinhos de queijo. Ce sont tout simplement des gougères au fromage, avec la petite particularité d’êtres faites avec de la farine de tapioca. Vous pouvez en trouver dans les épiceries asiatiques (j’ai trouvé la mienne chez Tang Frères, à Paris). Attention toutefois à ne pas confondre la farine de tapioca avec le tapioca, qui est de la fécule de manioc. J’avais utilisé du tapioca lors d’un premier essai en pensant d’une fécule ferait bien son travail, mais le résultat n’était pas le même.
Vous pouvez utiliser n’importe quel fromage de votre choix, sauf peut-être les fromages à pâte molle qui ne donneront pas la même consistance (des bolinhos de camembert par exemple ne seront pas forcément du plus bel effet…). J’ai pour ma part utilisé de l’emmental râpé, ce qui à mon souvenir se rapproche le plus de ce que j’ai pu goûter dans différents restaurants.

J’ai pioché ma recette sur ce billet de blog très bien fourni, qui donne d’autres recettes de spécialités brésiliennes. Les mesures sont indiquées en tasse à thé; j’ai tout mesuré avec un contenant de 250mL et mes proportions étaient bonnes. J’ai obtenu une vingtaine de gougères.

Tous à vos tasses à thé !

Bolinhos de queijo

Ingrédients:
–  2 tasses à thé (2 x 250mL) de farine de tapioca
–  250mL de lait
– 125mL d’huile de tournesol
– 2 oeufs
– 1 tasse à thé (250mL) d’emmental râpé
– 1 cuillère à soupe rase de sel

Préchauffer le four à 180°C.
Tamiser la farine de tapioca avec le sel. Faire bouillir le lait et l’huile dans une petite casserole et verser sur le mélange farine/sel. Bien mélanger, et laisser refroidir.
Ajouter les oeufs un à un et pétrir la pâte. Ajouter l’emmental râpé et pétrir à nouveau jusqu’à ce que la pâte soit bien amalgamée.

Former des boules de pâte d’environ 3 à 4 cm de diamètre. Trop petites, elles seront trop sèches.
Placer les boules de pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfourner pour une vingtaine de minutes en surveillant bien: le dessus doit former une croute et l’intérieur doit être fondant.

Déguster tiède avec une caïpirinha (je fais confiance à cette recette, le père de mon amoureux utilise la même technique).

La prochaine fois, je vous parlerai de la feijoada en version végétalienne.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *