Tarte à croisillons à la compotée de poires, cannelle et vin rouge

La tarte à croisillons est devenue une de mes recettes préférées depuis sa première réalisation. J’aime ce genre de dessert aux fruits qui se décline facilement en fonction des saisons, des fruits que l’on trouve et que l’on aime.
En été, je l’avais garnie d’une compotée de fraises et de rhubarbe. En automne, j’avais joué avec la pomme et la myrtille. Cette fois-ci, je mets à l’honneur un beau fruit d’hiver : la poire.

Je n’ai pas fait d’association à deux fruits cette fois ; j’ai préféré y ajouter des saveurs un peu plus hivernales, comme la cannelle évoquant les fêtes de fin d’année qui ne sont pas si loin. Le vin rouge (je vous avez bien dit que je vous en reparlerai 😉 ) est un parfait allié de la poire dans cette tarte et lui donne du caractère. (Ca fait un peu Jean-Pierre Coffe, je vous l’accorde, mais c’est plutôt ça !)

Si vous voulez faire votre propre recette, je vous conseille d’associer un fruit sucré avec un fruit acide. Les poires iront par exemple très bien avec les airelles (comme dans ce cobbler dont vous pouvez réutiliser la garniture). A vous de faire vos petits essais…

La tarte peut se conserver sous un papier d’aluminium ou un film plastique pour être terminée le lendemain, même si elle sera toujours meilleure le jour même.

Tarte à croisillons à la compotée de poires, cannelle et vin rouge

Ingrédients :

Pour la pâte à tarte :
– 300g de farine
– 1 pincée de sel
– 220g de beurre
– 20g de sucre en poudre
– 1 œuf battu
– 1 cuillère à soupe d’eau

Pour la compotée de poires au vin rouge:
– 5 poires (environ 1kg)
– 3 cuillères à soupe de sucre en poudre
– 10 cl de vin rouge
– 1 cuillère à café de cannelle

Pour finaliser la tarte :
– 1 blanc d’œuf
– 1 cuillère à café de sucre

Mélanger la farine, le sel et le beurre dans le bol d’un robot jusqu’à obtention d’un crumble. Incorporer le sucre puis verser l’œuf battu et l’eau. Battre jusqu’à amalgamer la pâte, avant qu’elle ne forme une boule.
Pétrir la pâte sur le plan de travail fariné et la séparer en deux afin qu’un morceau de pâte soit légèrement plus gros que l’autre. Envelopper chaque boule dans du papier sulfurisé et réfrigérer une heure.

Eplucher les poires et les couper en gros dès. Faire compoter les dès de poire dans une poêle avec le sucre et la cannelle quelques minutes sur feu moyen. Une fois qu’elles ont rendu un peu de jus, ajouter le vin et laisser sur le feu encore un bon quart d’heure. La poire doit être fondante sans pour autant se transformer en purée.
Verser dans un saladier et laisser refroidir.

Pendant ce temps, fariner le plan de travail et étaler le plus gros morceau de pâte bien refroidi en un cercle d’environ 25 centimètres. Il doit pouvoir dépasser assez largement de votre plat à tarte. Placer la pâte sur un morceau de papier cuisson et la disposer dans le moule. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et réfrigérer de nouveau le temps de préparer les croisillons.

Préchauffer le four à 180°C.

Etaler le second morceau de pâte, plus petit, en un cercle de diamètre équivalent et le couper en fines bandes.

Sortir le plat à tarte du réfrigérateur. Répartir la compotée sur la pâte à tarte en l’égouttant suffisamment. Disposer les bandes de pâte sur la compotée, perpendiculairement de façon à former un grillage. Vous pouvez faire une tourte en gardant ces morceaux de pâte collés mais je préfère personnellement voir les fruits à l’intérieur de la tarte.
Rabattre les bords de la pâte vers l’intérieur. Badigeonner le dessus de la tarte avec le blanc d’œuf et saupoudrer d’une cuillère à café de sucre. Enfourner pour 20 minutes ce que la pâte soit dorée.

Laisser tiédir avant de déguster.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *