Où manger à Londres #1

Mon premier semestre dans une université londonienne vient de s’achever, et avant d’entamer le second, il est temps de faire un bref récapitulatif de mes escapades gourmandes de ces quelques derniers mois.

Mes recettes se font rares, il est vrai. Le soleil se couche (beaucoup) trop tôt ici – les rues commencent à s’éclairer vers 15h30 ces jours-ci – et il m’est donc impossible de réaliser des photos correctes du dîner. Les courtes journées offrant peu de motivation pour s’activer en cuisine comme des chefs, on se contente bien souvent de comfort food à l’anglaise (le pudding au chocolat, c’est méga top) ou de petits plats testés et re-testés pour être surs de ne pas se tromper. Et quand on se lasse, on google quelques recettes appréciées chez Papa-Maman mais jamais essayées dans notre propre cuisine, comme les aubergines farcies aux champignons de Cyril Lignac. Mis à part la cuisson que j’ai réalisée au four plutôt qu’à la vapeur, je n’ai pas changé la recette d’un poil. C’était parfait !

J’ai aussi eu l’occasion, cet automne, de faire découvrir (et aimer!) la courge butternut à mon amoureux dans un curry un peu à ma sauce, avec des poivrons et des oignons. Miam !

**

Comme toute ville cosmopolite, Londres regorge de petits restaurants dans lesquels vous pouvez déguster des plats des quatre coins du monde. Au détour d’une ruelle, vous pourrez tomber sur un petit restaurant indien qui ne paye pas de mine, ou un pub sans prétention mais qui vous serviront tous les deux des assiettes à tomber par terre. Voici quelques bonnes adresses, parmi tant d’autres bien entendu…

© 2010 The Breakfast Club

Pour un late breakfast ou un brunch :
The Breakfast Club

12-16 Artillery Lane
Station de métro la plus proche : Liverpool Street

J’ai personnellement beaucoup de mal à me passer de petit déjeuner. Si je me lève tard, je préfère manger sucrer et zapper l’étape salée du déjeuner plutôt que l’inverse. Le Breakfast Club était exactement ce qu’il me fallait : ils servent le brunch jusqu’à 17h pour ceux qui sont très, très décalés, et une assiette garnie façon petit déjeuner anglais à n’importe quelle heure de la journée. Le reste du temps, vous pourrez apprécier leurs sandwiches et bagels en tous genre. J’ai pour ma part testé les Pancakes & Berries (une véritable montagne de pancake sous de la crème fouettée vanillée, du sirop d’érable et des fruits rouges) et le Bircher Muesli (du muesli aux fruits secs dans un yaourt). Pour une dizaine d’euros par personnes nous sommes ressortis lestés pour la journée.
The Breakfast Club est une chaîne que vous pourrez trouver aux quatre coins de Londres. Nous avons testé celui de Spitafields, mais la carte est la même partout.

The Shoreditch

Pour boire un verre :
The Shoreditch

145 Shoreditch High Street
Station de métro la plus proche : Shoreditch High Street ou Old Street

Il est particulièrement difficile de sélectionner un bar parmi la quantité que vous pourrez trouver à Londres. The Shoreditch est à cinq minutes à pied de chez moi, ce qui rend l’endroit encore plus parfait, mais je suis sure qu’il en existe d’autres dans les quartiers que vous aurez plus l’occasion de visiter.
The Shoreditch est un bar un peu branchouille à la décoration mi-kitch mi-je-veux-ça-chez-moi. Nous y sommes souvent allés aux heures de pointe, et avons toujours trouvé une banquette pour s’asseoir, contrairement aux autres bars et pubs de la rue, toujours remplis. Pourtant, The Shoreditch offre une variété de cocktails assez incroyable, à £5 (environ 6 euros) en happy hour, du plus simple mojito aux versions remixés des cocktails que vous connaissez peut-être. J’ai personnellement eu un coup de cœur pour la Caïpirinha Coconut, cocktail à base de rhum brésilien agrémenté de noix de coco, servi dans un verre en porcelaine en forme de noix de coco. Kitch, mais un peu je-veux-ça-chez-moi aussi…

Pinchito Tapas

Pour dîner :
Pinchito tapas

32 Featherstone Street
Station de métro la plus proche : Old Street

Nous sommes tombés sur ce bar à tapas un peu par hasard, en feuilletant un guide fourni par l’hôtel dans lequel mes parents ont séjourné lorsqu’ils sont venus nous voir. Pinchito tapas n’a pas vraiment pignon sur rue ; le restaurant est pourtant très bien situé, à une minute à pied de la station de métro Old Street, et fait salle comble la plupart du temps. Réservez de préférence, donc, surtout si vous être plus de deux.
La carte est raisonnablement garnie, et les spécialités changent d’un jour à l’autre. Aucun souci pour trouver de quoi manger végétarien donc : un bon tiers de la carte est uniquement composé de légumes, sans compter les suggestions du jour si vous voulez changer de la dernière fois. J’ai personnellement beaucoup aimé les stuffed mushrooms (dans les suggestions du jour la dernière fois, donc vous ne les trouverez peut-être pas sur la carte permanente) et le pain grillé et huilé servi avec une julienne de tomates. A partager, c’est top ! Et pour ceux qui mangent de tout, mon amoureux vous conseille les croquetas.
En cas de soirée cocooning, il est aussi possible de demander leurs tapas à emporter.

Si vous manquez toujours d’idée, vous pouvez aller jeter un œil à mes derniers billets sur les restaurants testés pendant le London Restaurant Festival : Swan at the Shakespeare’s Globe et le Mela.

Ces quelques adresses sont mes coups de cœur personnels, les endroits que je recommanderais volontiers à mes amis. Il existe des tas de restaurants, cafés et salons de thé très sympa à Londres, et une année  n’est pas suffisante pour tout tester. Cependant, le #1 dans le titre n’est pas là par hasard, et je compte bien tester d’autres merveilles gustatives pour vous au prochain semestre. Mais alors, c’est vraiment parce que c’est vous … 😉

Sur ces quelques mots, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’années, gourmandes je l’espère, en famille ou entre amis. A l’année prochaine !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *