Macarons de Montmorillon

Ca y est, c’est le printemps. C’est légitimement que l’on peut ressortir les robettes/jupettes/sandalettes, et commencer à penser aux fruits et légumes de printemps que l’on va pouvoir cuisiner. Je vous avoue que je suis plutôt impatiente de voir ressortir la rhubarbe, la prune, le melon, mais aussi les radis et les asperges. Tout cela promet de belles idées pour des déjeuners sous le soleil.
En attendant de voir les étals des primeurs se colorer davantage, parlons bien, parlons week-end. Hier, c’était la journée du macaron. Je suppose que beaucoup d’entre vous se sont pressés chez les pâtissiers pour déguster les petites merveilles de La Durée ou de Pierre Hermé. Le macaron que nous connaissons aujourd’hui favorise de plus en plus la créativité. C’est vrai, qui aurait songé avant ces petits biscuits déguster un jour un macaron à base de truffe ou de thé vert? J’ai plusieurs fois déjà fait honneur à ces gourmandises en vogue; cette fois j’ai voulu aller à contre-courant. D’autant plus que c’est la 100ème recette publiée sur Socca que je vous offre aujourd’hui, alors ça vaut bien un petit goûter!
A force de macaronnades, on oublierait presque que ceux que nous connaissons bien, deux coques garnies d’une ganache, sont bien loin d’être les seuls existants. En effet, le macaron existe depuis le Moyen-Âge! Ce sont donc des macarons de Montmorillon que j’ai réalisé aujourd’hui, si j’ose les appeler ainsi. Nous nous sommes régalés grâce à la recette de Une affaire de goût, ils sont moelleux à l’intérieur, comme les vrais de vrais. Une recette à ne pas oublier donc, même si parfois étouffée sous les multiples macarons fourrés des années 2000. Et puis, j’ai investi dans une nouvelle poche à douille, en tissu et non plus en plastique ce qui me rend beaucoup plus efficace et beaucoup moins bordélique sur mon plan de travail (je vous avait dit que je m’en mettais partout avec mon humble poche en plastique?).

macarons de montmorillon edited

Macarons de Montmorillon

Ingrédients pour une vingtaine de macarons:
– 250g de poudre d’amandes
– 250g de sucre en poudre
– 4 blancs d’oeuf à température ambiante
– une pincée de sel

Préchauffer le four à 160°C.
Mélanger le sucre en poudre et la poudre d’amandes tamisée dans un grand saladier.
Battre les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel. Incorporer vigoureusement une cuillerée de blancs au mélange sec, puis ajouter le reste de blancs en neige petit à petit en soulevant bien la pâte pour ne pas les casser.
Garnir une poche à douille cannelée de pâte puis dresser les biscuits sur une plaque chemisée de papier sulfurisé.
Enfourner pour 15 minutes, jusqu’à ce que les bords des macarons commencent à dorer. Ils durcissent en refroidissant.

—–

La pochette en papier dans laquelle j’ai mis les macarons vient de Bake It Pretty; si vous ne connaissez pas encore, courez ! (aux risques et périls de votre compte en banque…) 😉

14 commentaires

  1. Vanessa

    J’ai si envie de printemps moi aussi, surtout des fruits rouges mais il faut attendre encore un peu. J’adore les macarons et les tiens ont l’air délicieux mais comme toi, je trouvais que c’était super bordélique avec la poche à douille en plastique. Merci pour le lien, ce site est trop bien.

    Reply
  2. griottes

    Hé bien, Happy 100eme post alors :)
    J’ai vu seulement aujourd’hui que c’etait la journée du macaron le 20 :( Sniff ! Mais les tiens me suffisent ducoup !
    Je vais aller faire un tour sur Bake it Pretty, je connaissais déja, mais comme tu le dis si bien, il vaut mieux éviter d’y aller trop souvent, c’est mauvais pour la CB…. :(

    Reply
  3. Lilie

    Moi, les macarons à deux coques avec leurs couleurs et leurs parfums à n’en plus finir, je m’en lasse vite… Alors vive ce retour aux sources ! Ceux-là me rappellent ceux que je dégustais petite au goûter. Merci pour cette jolie recette et bravo pour le 100ème billet !

    Reply
  4. Laetitia - CduBeau !

    Je découvre ton blog que je trouve très beau et j’en profite pour te dire bravo pour ce 100è post !
    J’aime beaucoup la simplicité de tes macarons et puis toute cette branchitude autour des macarons Ladurée et Cie me lasse un peu.

    Reply
  5. Carole

    Très appétissants tes macarons ! simples et sans la prise de tête inévitable (pour moi !) des macarons façon hermé ou ladurée, cela me va très bien !
    A bientôt pour le 101 post alors :)

    Reply
  6. Tiuscha

    Ils sont platoches les tiens on dirait.
    Je viens d’en refaire des petits et des plus gros pour mon convmlescent de père qui sort de l’hôpital, qu’il ait des trucs chouettes à manger…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *