Tarte à croisillons pomme-myrtille

A la maison, nous ne sommes pas très desserts à base de crème, lourds en fin de repas et peu digestes si on compte avoir une après-midi active. Pour l’anniversaire de ma Maman que nous avons fêté ce midi, j’ai réalisé cette tarte épaisse en riche en fruits sur le même modèle que ma tarte à croisillons fraise-rhubarbe qui avait bien plu cet été. J’ai utilisé la même recette pour la pâte, à mi-chemin entre la pâte sablée et la pâte feuilletée. Certes riche en beurre, elle n’est pas lourde pour autant et complète à merveille la compotée de fruits.
L’association des myrtilles et de la pomme est tout à fait de saison et est parfaite pour ce genre de dessert. Comme l’a fait remarquer mon père, « on croirait que c’est un seul et même fruit ». Ce qui est vrai, car une fois que les fruits ont compoté ensemble, ils opèrent un mélange de saveurs absolument divin. Pour un dessert très automnal et qui passe bien en fin de repas, je vous conseille donc cette tarte aux allures de galette de mère-grand, qui fait définitivement son petit effet !

Tarte à croisillons pomme-myrtille

Ingrédients:

Pour la pâte:
– 300g de farine
– une pincée de sel
– 220g de beurre
– 20g de sucre
– 1 œuf
– 1 CS d’eau

Pour la garniture :
– 400g de myrtilles, fraiches ou surgelées
– 500g de pommes Reinette (poids net, après épluchage)
– 100g de sucre en poudre + 1 cc
– 1 blanc d’œuf

Mélanger la farine, le sel et le beurre dans le bol d’un robot jusqu’à obtention d’un crumble. Incorporer le sucre puis verser l’œuf battu avec l’eau et battre jusqu’à amalgamer la pâte, avant qu’elle ne forme une boule. Pétrir la pâte sur le plan de travail fariné et la séparer en deux afin qu’un morceau de pâte soit légèrement plus gros que l’autre. Envelopper chaque boule dans du papier sulfurisé et réfrigérer une heure.
Eplucher les pommes et les couper en dès. Dans une sauteuse, faire compoter la pomme avec le sucre sur feu moyen pendant 15 minutes jusqu’à ce que les morceaux de pomme se réduisent d’eux-mêmes en purée ; ajouter les myrtilles. Poursuivre la cuisson sur feu doux quelques minutes puis laisser refroidir.
Fariner le plan de travail, étaler le plus gros morceau de pâte en cercle de 25 centimètres. Le placer dans le moule en laissant les bords dépasser. Piquer la pâte et réfrigérer de nouveau.
Préchauffer le four à 180°C.
Etaler le morceau restant de pâte en cercle de 25 centimètres puis le tailler en fines bandes.
Sortir le moule du réfrigérateur. Egoutter la compote pour qu’elle ne ramollisse pas trop la pâte, puis la verser sur le fond de tarte. Placer les bandes de pâte restantes sur la tarte, perpendiculairement pour former un grillage. Refermer les bords en pinçant la pâte. Badigeonner le dessus de la tarte avec le blanc d’œuf et saupoudrer d’une cuillère à café de sucre.
Enfourner pour 20 minutes ce que la pâte soit dorée.
Laisser tiédir avant de déguster.

41 commentaires

  1. Diane-plop

    Quelle bette tarte pommes/myrtilles. Son goût doit être délicieux et c’est vrai que l’on retrouve “le tour de mains” de nos grand-mères…
    Merci de ta visite et pour ton compliment
    A bientôt,
    Diane-plop – La Table de Pénélope

    Reply
  2. Lilie

    J’aime beaucoup le petit côté rustique de cette tarte. Les croisillons me rappellent les tartes que je faisais petite avec ma grand-mère, c’était délicieux ! A refaire très vite…

    Reply
  3. cathy

    J’adore déjà cette tarte avec son côté rustique et sa garniture très gourmande qui allie des saveurs que j’aime…elle a du terminer très agréablement ce repas d’anniversaire!

    Reply
  4. Dorian

    Quand le froid arrive j’aime ce type de dessert parce qu’ils sont comme tu le dis loin de ces choses qui te restent sur l’estomac une bonne petite quinzaine ! Ta cuisine de saison me plait décidément beaucoup beaucoup !

    Reply
  5. TasteofBeirut

    J’adore cette tarte. Va faloir que je m’enquiers pour les myrtilles. Serait-ce des blueberries? non, je ne crois pas. Quelle chance d’avoir accès a tous ces fruits magnifiques en France!

    Reply
  6. Colargol

    J’aime tant les myrtilles que je me demande si je resisterais à l’envie de les laisser seules dans cette si jlie tarte, les croisillions lui donne un très joli relief, j’aime beaucoup

    Reply
  7. Lili Végétatout

    Je ne suis pas franchement tarte aux fruits (pour ne pas dire “pas du tout” ^^”), mais c’est vrai que ta tarte, ainsi “décorée”, fait son petit effet, un côté “d’antan” très appréciable !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *