La Socca Niçoise

Titre du blog à l’appui, je ne pouvais pas vous laisser sans une véritable socca !
C’est une recette niçoise, empruntée au livre Les Cuisines du Pays Niçois par Alex Benvenuto, que mes grands-parents habitant encore dans le Sud de la France m’ont donnée.
Pour la petite histoire, la socca est dite traditonnelle du goustaroun, petit repas provençal constitué de fèves, de pan-bagnat, ou bien évidemment de socca. On la déguste autour d’une partie de pétanque ou sur le marché, avec un verre de rosé de Provence ou de vin rouge frais. A Nice, on la cuit dans un four à bois, mais un four traditionnel porté à forte chaleur fera l’affaire.
On l’apprécie encore plus sous le soleil du vieux Nice, entre bruits de marchands et odeurs d’épices et de feu de bois. Tout ceci fait légèrement défaut dans la région, mais rien ne nous empêche de la déguster entre amis, en se rappelant nos racines pour certains, les vacances pour d’autres.

Cette recette est également disponible sur le site La vrai recette.

La socca niçoise

Ingrédients pour une plaque circulaire de 25cm de diamètre:
– 125g de farine de pois chiches
– 1 + ½ verres à moutarde d’eau (15 cl)
– Une pincée de sel
– huile d’olive
– poivre du moulin

Préchauffer le four à 240°C.
Verser la farine tamisée et le sel dans un saladier, creuser un puits et verser l’eau. Mélanger afin d’obtenir une pâte lisse et liquide. Passer au chinois ou dans une passoire fine pour éliminer les grumeaux.
Huiler généreusement une plaque allant au four. Verser la pâte sur une épaisseur d’environ 3 millimètres. Enfourner pour 10 minutes, jusqu’à ce que la socca commence à dorer.
La couper en carrés de quelques centimètres de largeur, bien poivrer et servir chaud.

23 commentaires

  1. Lilie

    Je n’ai encore jamais goûté à la socca, mais ta recette va me permettre de découvrir cette petite chose qui m’a l’air délicieuse. Merci ! :-)

    Reply
  2. les chéchés

    j’aime beaucoup les petits carrés découpés qui vont se grignoter à l’apéritif (à défaut de partie de pétanque…)
    tes photos sont toutes douces, c’est agréable, vraiment.

    Reply
  3. Gaëlle

    J’adore la socca ! Et tout spécialement celle de Teresa (si je me souviens bien de son nom), une véritable institution niçoise qui vend sa socca sur le marché du Cours Saleya.

    Reply
    1. Dnad

      Oh que oui, c’est un personnage !
      Avec son petit mari qui fait la navette en mobylette, le grand plat sur le porte-bagage, pour rapporter les fournées à mesure de leur cuisson !
      Bien fine, bien poivrée, servie il y a longtemps dans du journal… un de mes meilleurs souvenirs niçois ^^

      Reply
  4. Löu

    J’ai bien envie d’essayer, d’autant plus que j’ai tous les ingrédients.
    Juste deux petites choses : est-ce que tu sais si ça se conserve bien ?
    Et, faut-il absolument le consommer chaud ?

    Reply
  5. Eol

    J’ai découvert la socca dans les rues du vieux Nice et j’adore! Je l’ai aussi refaite à la maison mais ça n’a pas le même petit goût…

    Reply
  6. Sha

    C’est une recette qu’il me faut absolument essayer. Avant ça il faut que je trouve de la farine de pois chiche en Ecosse… C’est pas gagné.

    Reply
  7. regimeaubeurre

    Salut!

    Je cherche une bonne recette de socca. J”aime beaucoup la tienne (qui est authentiquement niçoise!) et avec ta permission j’aimerais la mettre en référence sur mon futur post?

    Merki!

    Leslie

    Reply
  8. Pingback: Socca niçoise | VégéCarib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *